Publications

 

 

Ouvrage
Faceworld. Le visage au XXIe siècle, Paris, PUF, 2018.

Chapitres dans des ouvrages scientifiques
. « Art : Pour une post-contemporanéité », in Postcritique, sous la direction de Laurent de Sutter, PUF, 2019.
• « Selfie-porn et écologie de l’attention sur Instagram », in Interfaces de l’intime, Presse Universitaire de Bordeaux, 2016.
• « Le monstre, contingence de la vie », in La vie, Paris, L’harmattan, Collection Eidos, 2016.
• « Dis que c’est bien, dis que c’est beau », in Le livre des trahisons, sous la direction de Laurent de Sutter, Paris, PUF, 2016.
• « Du dispositif immersif à l’appareil. Écologie d’une réappropriation », co-écrit avec Florian Gaité, in Immersivité de l’art. Intéractions, insertions, hybridations, Paris, L’Harmattan, collection Mouvements des savoirs, 2015.
• « Espace glocal & numérique », in Lieux et Mondes. Arts, cultures et politiques, Paris, L’Harmattan, collection Eidos, 2015.
• « Le masque, un organe artificiel ? », in Miroirs obliques : auto-représentations biaisées dans le discours et dans les arts, Revue InterStudia, n° 16, Bacau, Roumanie, septembre 2014.
• « Le visage contemporain. Enjeu de la technogenèse et des imaginaires fluides », in Poétique(s) du numérique 2, Montpellier, Entre-temps, 2013.
• « De l’a-culture aux sources de l’imaginaire contemporain ? », in Photographie, médias & capitalisme, Paris, L’Harmattan collection Eidos, 2009.
• « Du visage à la Sur-Face », in Photographie & contemporain. À partir de Tamisier,  Paris, L’Harmattan, collection Eidos, 2009.

Articles dans des revues à comité de lecture ou scientifique
• « Visages-monde et environnement pervasif. Le double jeu du visage contemporain », in Revue Espace Art Actuel, Dossier : visages, n° 114, Montréal, 2016.
• « Quand soudain… Avers et revers dans l’installation filmique Ashes de Steve McQueen », in Mondes du cinéma 9, éditions LettMotif, août 2016.
• « La fiction imaginale », Imaginaire(s) du numérique, Acte du colloque scientifique Ludovia 2013, in Culture numérique, en ligne mars 2014.
• « Une traversée hybride au regard du numérique », in L’hybride à l’épreuve des regards croisés, Revue Litter@incognita, en ligne décembre 2012.
• Les paradoxes de la transgression, Paris, Éditions du CNRS, 2012, Raison-publique.fr.
• « Protocole en subversion », Revue Oscillations « Mineur 1 : Le protocole », Revue de sciences humaines et d’art, n° 0, Belgique, Dereume Printing, décembre 2011.
• « Devenir-monde. Un archivage cartographique de la quotidienneté », coécrit avec Julien Verhaeghe, in Revue Réel-Virtuel n°2 « Virtualité et quotidienneté », en ligne mars 2011.

Essais critiques
• Comment Neil Beloufa met en cure l’art contemporain, essai critique, AOC media, octobre 2018.
• Les interstices de la critique, essai critique, Pratiques critiques, janvier 2018.
• Ruines à rebours. Nicolas Bourriaud, recension, Art press, janvier 2018.
• Go Canny! Poétique du grain de sable,
Coopérative Curatoriale, n°2, CACN – Centre d’Art Contemporain de Nîmes, décembre 2017.
Le retour du contemporain, essai critique, Pratiques critiques, novembre 2017.
Display & Jellyfish II, essai critique, Flux numéro 100, CNRS, octobre 2017.
• Faut-il tuer les curateurs ?, essai critique, Pratiques critiques, juin 2017.
Cash, Check, charge or art?, essai critique, Pratiques critiques, juin 2017.
• « Chroniques inactuelles », postface de l’ouvrage 365 joursd’Emmanuelle Potier, Presses Littéraires, 2017.
• « Alexandra Guillot. Une sorcière contemporaine« , postface de l’ouvrage Votre futur est plein d’avenir d’Alexandra Guillot, Presses Littéraires, 2016.
Le ballon de baudruche dans l’art contemporain. McCarthy vs Koons, critique comparée, Revue Branded, novembre 2014.

Catalogues d’exposition
• Prix Révélations Emerige, Notices sur le travail de Hugo L’Ahelec, Héloïse Chassepot, Arnaud D.W., Paul Mignard, sous la direction artistique de Gaël Charbau, assisté d’Aurélie Faure, novembre 2018. 
• Nuit Blanche, Notices du programme In, sous la direction artistique de Gaël Charbau, assisté d’Aurélie Faure, octobre 2018.
Newwwar. It’s Just a Game?, Paris, Éditions Bandjoun Station, 2018.
Floryan Varenne, Para Bellum, Éditions Analogues, Semaine n°420, revue hebdomadaire pour l’art contemporain, 2018.
Matthieu Boucherit. Google.WAR, Éditions Talan, Tunis, 2016.
Matthieu Roquigny. Du kitsch au WTF. Une esthétique du quotidien, 50/52, Paris, 11-13 Editions, 2015.
Génerescences, co-écrit avec Julien Verhaeghe, Paris, Éditions Galerie Anne Perré, 2015.
Cannibalisme <> Animalisme, co-écrit avec Julien Verhaeghe, Paris, Éditions Galerie Anne Perré, 2015.
Ghost in the Screen, catalogue d’exposition pour le Centre d’Art Contemporain de Lausanne, pour l’exposition Vanité en pièces de John Lippens, novembre 2015.

Textes d’expositions
Melancholia Artificialis, exposition personnelle de Guillaume Pelloux, Galerie Bertrand Grimont, Paris, novembre 2018.
Mehryl Levisse, où l’ornement subjectivé, exposition personnelle « Il faut du bruit pour entendre le silence », Galerie Bertrand Grimont, Paris, novembre 2018.
Matérialité pelliculaire, Thomas Devaux, Lukas Hoffmann, Laurent Lacotte, Thomas Manneke, Olivier Metzger, Paris Photo, octobre 2018.
Le visage en échappée, exposition personnelle de Juliette Lemontey, Paris, octobre 2018.
Extended Mind, exposition personnelle de Vincent Mauger, Galerie Bertrand Grimont, Paris, octobre 2018.
B l ob!, exposition collective B l ob!, Galerie Bertrand Grimont, Paris, mai 2018.
Darkroom in Use, exposition solo de Matthieu Boucherit, Galerie Valérie Delaunay, Paris, mai 2018.
Work Hard. Have Fun. Make History, exposition collective, DELTA, Roubaix, mars 2018.
Para Bellum. Floryan Varennes, exposition solo Motifs Belligérants, au Centre d’art de Fernand Léger à Porc de Bouc, février 2018.
Avant la poussière, exposition collective, lieu unique, Nantes, février 2018.
Chronique spéculative, exposition collective Réel revendiqué, réel révélé avec Laurent Lacotte, Philémon Varnolé, Thierry Verbeke + Pablo Cavero et Régis Perray, au BAR, Bureau d’Art et de Recherche, Roubaix, mai 2017.
Surface contre surface, exposition personnelle d’Anne Gérard à la Galerie Anne Perré, Rouen, mai 2017.
• Nicolas Daubanes, Le batiman et a nou, co-écrit avec Nathalie Desmet, exposition personnelle, La Station, dans le cadre du Projet « Go Canny! Poétique du sabotage », Nice, mars 2017.
• Nicolas Daubanes, Les mains sales, exposition personnelle,  Galerie Maubert, mars 2017.
Dandelion, communiqué de presse de l’installation de Luc Lapraye, Parvis de la Mairie du 3e arrondissement, dans le cadre des hors les murs de la YIA Art Fair #07, octobre 2016.
Playing War, exposition de Matthieu Boucherit et d’Alain Josseau à la Galerie Valérie Delaunay, Paris, du 2 juin au 2 juillet 2016.
Matricis – Écoutes fertiles, communiqué de presse de l’exposition de Cécile Hug « Parterre d’oreille » à la Galerie AnnePerré, Rouen, du 12 mai au 30 juin 2016.
• Dispositifs sensibles, communiqué de presse pour le Salon Ddessin, en collaboration avec le Collectif Zamaken, du 01 au 3 avril 2016, Atelier Richelieu, Paris.
Une esthétique de l’épuisement, communiqué de presse de l’espace d’exposition en ligne « White Screen #2 » de Jeune Création 66e édition, Galerie Thaddaeus Ropac, Pantin, janvier 2016.
Métavilla. Du lieu au lien. Vers une esthétique du devenir-monde, texte de présentation de l’œuvre collective et connectée de Caroline Corbal, featuring Mounir Fatmi, dans le cadre des Saisons Afriques Contemporaines du FRAC, novembre 2015. Republié dans Branded en février 2016.
Straddle the line between Form and Function, communiqué de presse, Galerie Jérôme Pauchant, Paris, juin 2015.
Loi Carrez, communiqué de presse, Galerie Gabrielle Maubrie, Paris, mai 2015.

Critiques d’expositions
• Un merveilleux malheur, critique de l’exposition personnelle de Sarah Trouche, Faccia a Faccia, venni, vidi, vissi à la Galerie Vanessa Quang, article paru sur Inferno, avril 2017.
Après la tragédie, la farce !, critique de l’exposition « Make Truth Great Again » de Martin Le Chevallier, galerie Jousse Entreprise, paru sur Inferno, avril 2017.
• Bienvenue dans la fosse du futur, critique de l’exposition personnelle de Prune Nourry, Contemporary Archeology – 12 janvier – 4 mars 2017, à la Galerie Templon, Bruxelles. Paru sur la Revue Inferno, le 2 février 2017.
•  Nucleus critique de l’exposition collective Under the Sand – Nucleus, Nantes, art press, janvier 2017.
L’avenir est aux fantômes, critique de l’exposition ДАВАЙТЕ МЕЧТАТЬ de SMITH (dorothée smith), Galerie Les Filles du Calvaire, Inferno, la revue, février 2016.
Display & Jellyfish, critique de l’exposition Co-Workers. Le réseau comme artiste, Musée d’Art Moderne de Paris, Revue Inferno, octobre 2015.
Du re-enactment au plaisir de décevoir, critique de l’exposition Take me (I’m yours), Monnaie de Paris, Revue Inferno, septembre 2015.
De l’aura au holo artistique : sommes-nous tous contaminés ?, critique fictive de l’exposition Epka à Versailles, Epka Magazine, septembre 2015.
Pattern of Faces, critique de l’exposition New Portraiture de Rollin Leonard à la Galerie Xpo, Art Press, juin 2015.
Conter l’action magique, critique de l’exposition Miroir, Ô mon miroir, Pavillon Carré de Baudouin, Art Press, avril 2015.
No Faces now, just portrait, critique de l’exposition Faces Now. Portraits photographiques européens depuis 1990 / Bozar, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, avril 2015.
Parce que le féminisme et le masculinisme sont des animalismes, critique de l’exposition Chercher le garçon au MAC/VAL, Revue Inferno, mars 2015.
Esthétique du drone, critique de l’exposition Above and Below de Mark Lewis au Bal, parisART, mars 2015.
Le cœur de la spirale, critique de l’exposition Avers et revers du sensible, dans le cadre du mois de la photo off à la Galerie Topographie de l’art, parisART, novembre 2014.
Comme un dedans plus proche du dehors, critique de l’exposition Inside au Palais de Tokyo, Revue Inferno (print et on line), octobre 2014.
Cosmographie du trou, critique de l’exposition Flux de David Altmejd au Musée d’art morderne de la ville de Paris, Boum!Bang!, octobre 2014.
Criptopornographie du Care, critique de l’exposition New Portraits de Richard Prince à la galerie Larry Gagosian, New York, Boum!Bang!, octobre 2014.
Bas les masques, critique de l’exposition Gilbert & George. Scapegoat. Bouc émissaire. Sündenbock. Pictures for Paris à la Galerie Thaddaeus Ropac, Revue Branded, octobre 2014.
Robert Longo. Dessiner la peinture, critique de l’expositions Gang of Cosmos à la Galerie Metro Pictures et Strike the Sun à la Galerie Petzel, New York, Contemporanéité, mai 2014.
Joan Foncuberta. Las imagines del milagro, critique de l’exposition Camouflages à la Maison Européenne de la photographie, Contemporanéité, mars 2014.
Sun Yuan & Peng Yu. Du choc à l’expérience ?, critique de l’exposition Dear à la Galerie Perrotin, Contemporanéité, octobre 2013.
Keith Haring. La politique du chiendent, critique de l’exposition Keith Haring. The Political Line au CENTQUATRE et au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Contemporanéité, mai 2013.
Ron Mueck. Dans les coulisses de l’atelier, critique de l’exposition Ron Mueck à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Contemporanéité, avril 2013.
Chronique d’une fin annoncée, critique de l’exposition Disaster, the End of Days à la Galerie Thaddaeus Ropac, Contemporanéité, mars 2013.
• Une exposition stupéfiante ?, critique de l’exposition Sous influences à la Maison Rouge, Contemporanéité, février 2013.
Booba ou l’anarchisme libéral selon Mohamed Bourouissa », critique de l’exposition All-in à la galerie Kamel Menour, Contemporanéité, février 2013.
Une étrange curiosité, critique de l’exposition HEY! Modern Art & Pop Culture/Part II au Musée de la Halle Saint-Pierre, Contemporanéité, février 2013.
Liu Bolin – Vers un art imperceptible ?, critique de l’exposition Liu Bolin à la Galerie Paris-Beijing, Contemporanéité, janvier 2013.
Un corps errance, critique de l’exposition Esprits de Corps, Galerie Topographie de l’art, Contemporanéité, janvier 2013.
• Raison et déraison cartographique, critique de l’exposition Topos, Fondation d’Entreprise Espace Écureuil pour l’Art Contemporain, Toulouse, Contemporanéité, janvier 2013.

Critiques d’oeuvres / Portraits
• Hugo L’Ahelec, The Death Show, Prix révélations Emerige, octobre 2018.
• Héloîse Chassepot, Uncreative Painting, Prix révélations Emerige, octobre 2018.
• Paul Magnard, La vie des lignes, Prix révélations Emerige, octobre 2018.
• Arnaud D.W., Transformations silencieuses, Prix révélations Emerige, octobre 2018.
• Clarisse Tranchard, Cap au pire, portrait d’artiste, paru dans Curiosités contemporaines, mars 2018.
• Athalia PiresMémoire trouée, portrait d’artiste, janvier 2018.
Matthieu Boucherit, Déplacements, explication d’oeuvre, publié dans lacritique.org, octobre 2017.
Corine Borgnet, Déplier l’éternité, portrait d’artiste, juin 2017.
• Wilfried Nail, Echafauder des fictions ouvertes, portrait d’artiste, paru dans Point Contemporain, mai 2017.
• Orsten Groom, Une seconde avant le Sheol, autour de son exposition personnelle « Odradek » à la galerie Beaubourg, paru sur Inferno, avril 2017.
• Victoire Thierrée, L’impulsion caméléonesque, portrait d’artiste, LeChassis, juin 2016.
• Matthieu Boucherit, Effacer pour mieux révéler, Salon Ddessin, Paris, Revue Branded, mai 2016.
• Loup Sarion, Un maniérisme brute, portrait d’artiste, Revue Branded, juin 2015.
• Élodie Wisocky, À la recherche du chaînon manquant, portrait d’artiste, Revue Branded, mars 2015.
• Luc Lapraye, Un imposteur dans le vrai, portrait d’artiste, Boum!Bang, mars 2015.
• Alfonse d’Agada, Paul et les autres, Porn & lolcats, une esthétique du web ?, Portrait d’artiste, Boum!Bang!, mars 2015.

Entretiens
• Entretien avec Neil Beloufa, octobre 2018.
• Entretien avec Thulile Gamidze pour La belle revue, mai 2018.
• 
Entretien avec Thierry Fournier, Altérités incorporées, pour la revue possible, mai 2018.

Autres
1000 signes, Du lieu au lien, revue possible, à paraître.
1000 signes, Quel matériel ?, revue possible, mai 2018.