Homo Larva, ce que les larves disent de nous

Conférence de Marion Zilio à 18h30, à l’invitation de l’artiste Stéphanie Sagot pour le dévernissage de son exposition « Supermâle et autres tératologies marines », à la Cuisine, le 22 février 2020.
Soirée suivie du concert de Kevin Colin et les Crazy Antonins.

« Homo Larva, ce que les larves disent de nous »
Le programme « Les semences » proposé par Stéphanie Sagot, artiste associée à La cuisine, porte un regard sur les germes de la vie, aujourd’hui en grande partie contrôlés par les entreprises de biotechnologies et les politiques agricoles.

Dans ce cadre et à l’occasion du finissage de son exposition, « Supermâle et autres tératologies marines », elle propose de nous pencher sur les enjeux de l’état larvaire. Lorsque ce terme apparait en zoologie à l’orée de la modernité c’est pour définir l’indéfini, pour ouvrir à une possible tératologie de l’informe comme état d’ébauche de la vie.

L’huître Supermâle est conçue par l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) comme géniteur hors-pair d’une fabrique d’organismes « super-stériles » qui ne le sont pourtant pas tout à fait. En ce sens, une descendance larvée semble bien s’ourdir dans le silence océanique, proposant un autre paradigme que celui des terres infertiles de l’agrobusiness. Afin d’explorer ce potentiel de germination sous-terrain, elle invite la théoricienne, critique d’art et commissaire d’exposition Marion Zilio à nous parler de son sujet de recherche actuel portant sur les larves.