À la recherche du chaînon manquant

« À la recherche du chaînon manquant. Les petites histoires d’Élodie Wysocki », Critique d’artiste, Revue Branded, mars 2015.

« À tous les niveaux de civilisations, depuis les temps les plus reculés,
l’une des préoccupations fondamentales de l’homme a été la recherche de ses origines. »

André Leroi-Gourhan, Le geste et la parole

Archéologue, archiviste, Élodie Wysocki est aussi à sa manière une naturaliste qui entame un étonnant dialogue avec les cycles de la vie : de l’échelle humaine, dans le temps court d’une mémoire individuelle, à celle des hominidés, dans le temps long d’une mémoire transgénétique.
Dans son travail, il est question de portraits de famille qui semblent pourtant demeurer de parfaits inconnus, de chimères, de fantômes, de memento mori ou de fossiles. De toutes ces petites choses qui gardent la trace d’un passé, d’une empreinte ou d’un vécu, mais dont l’héritage reste lacunaire, percé par le trou de l’oubli…

À lire ici. 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *